"DES FEMMES ET DES HOMMES"

- 3 FILMS COURTS -

(Varda 8' - Diop 39' - Cogitore 6')

Samedi 19h, à la Remise

TROIS FILMS PUISSANTS

TROIS FILMS QUI SE RÉPONDENT.

TROIS FILMS QUI NE SE RESSEMBLENT PAS.

TROIS FILMS QUI VALENT LE VOYAGE.

TROIS FILMS LIÉS, À VIVRE COMME EXPÉRIENCE UNIQUE.

NE PAS RATER,

SURTOUT !

Réponse de femmes - Notre corps - Notre sexe

Agnès Varda

1975 - France - 8'

En 1975, le magasine "F. comme Femmes", alors diffusé sur Antenne 2, demande à Agnès Varda ce court métrage documentaire qu'elle réalise comme un "ciné-tract".

 

La question posée par Antenne 2 à plusieurs femmes cinéastes est : "Qu'est ce qu'être femme ?" La cinéaste a choisi de parler du corps des femmes.

Ce film est sa réponse.

Vers la tendresse

Alice Diop

2016 - France - 39'

 

Près de 40 ans après Varda, Alice Diop aborde avec pudeur les rapports difficiles entre filles et garçons des “quartiers”. Un film subtil et poignant.

 

« Pour m'aider à y réfléchir, j'ai réuni à La Courneuve quatre jeunes hommes, avec lesquels j'ai échangé autour de leur vie intime. J'avais apporté une caméra, afin de conserver une trace de nos conversations comme l'aurait fait un dictaphone. Je n'imaginais pas que ce qu'ils me diraient serait aussi bouleversant ; que la matière de mon film serait là. » .

Alice Diop

Les Indes galantes

Clément Cogitore

2017 - France - 6'

 

Cogitore adapte une courte partie du ballet Les Indes galantes de Rameau, avec le concours d’un groupe de danseurs de Krump, et de trois chorégraphes : Bintou Dembele, Igor Caruge et Brahim Rachiki.

C'est du Krump (« Kingdom Radically Uplifted Mighty Praise », « louanges puissantes au royaume radicalement soulevé »), c’est le débordement, c’est l’hyperbole, c’est la rage d’exister et d’habiter le monde.

L'intensité d'un torrent qui refuse l’aliénation et qui semble trouver dans le groupe hurlant la réconciliation des corps et des sexes.

Avec la participation des communes de Étoile Saint-Cyrice, Garde-Colombe, Laborel, Nossage et Bénévent, Orpierre, Sainte-Colombe, Trescléoux et Villebois.
  • Facebook Social Icon