PROGRAMME

Samedi 24 juin

CRÉSUS  de Jean Giono - 1960 - 1h40

10h30 au Temple

LA GRANDE JOURNÉE

Partout dans le village - de 10h à 00h
10h : Accueil "Café-brioche"
offert par le festival
Jean Giono
 

Jules, simple berger de Haute-Provence, découvre une somme d'argent faramineuse. Écrasé par cette fortune, il comprend que l'argent, plus que tout autre chose, sème la zizanie.

Vous n’êtes pas ici dans une Provence de tutu panpan, disait Giono à ses comédiens. Vous n’aurez pas de cyprès, pas de ciel vraiment bleu, pas de tambourinaires. Je vous donne l’aridité et le vent.” Un film austère et lyrique, empli de gravité et de truculence.

Le seul film que Giono ait réalisé.

"C'EST L'HISTOIRE D'UN TYPE QUI TROUVE BEAUCOUP, BEAUCOUP, BEAUCOUP D'ARGENT"
TEMPS FORT :
14h-19h
Vouste Paul Plate
JOURNÉE L. MOULLET
+
Films & Débats avec Luc Moullet
21h30 - Plein air
LA VIEILLE DAME INDIGNE
Présenté par Luc Moullet
Pause repas, produits locaux bien mitonnés...
Place
Font
ronde
12h
14h

UN ROI SANS DIVERTISSEMENT - Temple - 14h

Un film de François Leterrier - Drame - 1963 - 1h25
Distribution : Claude Girod, Colette Renard, Charles Vanel

Au XIXe siècle, au coeur du Gévaudan. Un village de l'Aubrac est en proie à une psychose collective: depuis quelques semaines, les jeunes filles disparaissent sans laisser d'autres traces que des flaques de sang dans la neige. Le procureur envoie le capitaine de gendarmerie Langlois enquêter sur le plateau.

D'après le livre de Giono dont luc Moullet dira : "Giono a préféré, plutôt que de l'adapter, expliquer son roman". Giono veilla personnellement à la réalisation du film et conseilla le jeune François Leterrier. Un reconstitution méticuleuse, donc. La musique est de Jacques Brel.

"Cet assassin n'est pas un monstre, c'est quelqu'un comme vous et moi…"

PEINDRE OU FAIRE L'AMOUR - Ancienne Mairie - 14h

Un film de Arnaud et Jean-Marie Larrieu  - Bric-à-brac amoureux - 2005 - 1h38
Distribution : Daniel Auteuil, Sabine Azéma, Amira Casar, Sergi Lopez

William, météorologue à la retraite, et son épouse Madeleine  acquièrent une magnifique maison au pied du Vercors. Loin de la ville, encouragés par d'intrigants et irrésistibles voisins, ils se redécouvrent et réinventent leur vie de couple. Une relation de plus en plus intime naît entre eux....

On ne peut dire si les films des Larrieu sont sombres ou lumineux, nous n'arrivons pas à conclure s'ils saccagent ou réenchantent nos utopies. On peut dire néanmoins que la beauté de leurs films ne laisse personne indifférent. Les frères Larrieu sont d'authentiques admirateurs de Luc Moullet.  Un autre de leur film, Fin d'été, est un hommage aux films de notre invité.

Fin d'été est projeté dans le cadre du festival samedi à 17h à l'Ancienne Mairie.

LE JUGE ET L'ASSASSIN - Ancienne Mairie - 17h

 

GENÈSE D'UN REPAS - Vouste Paul Plat - 14h

Un film de Luc Moullet  - Documentaire - 1978 - 1h55
Distribution : Luc Moullet, Antonietta Pizzorno

« Du thon, une omelette et des bananes. Vous ne savez pas ce que c’est ? moi non plus. » Moullet, mi-loufoque, mi-révolté, veut une chose : comprendre d'où vient ce que l'on mange.

"Ce qui frappe le spectateur aujourd’hui, c’est l’absolue actualité du film. Les problématiques de cette fin des années 70 sont exactement les mêmes que celles qui nous occupent actuellement. Si le capitalisme financier s’est durci depuis trois décennies, les multiples documentaires que l’on a pu voir ces dernières années dans les salles de cinéma traitant du même sujet (We Feed the World, Let’s Make Money, Notre pain quotidien, Mondo Vino,...) amènent au même constat, Moullet se démarquant peut-être par un discours plus violent et direct que celui des films cités." (Olivier Bitoun, dvdklassik)

PROJECTION SUIVIE D'UN DÉBAT AVEC LUC MOULLET

 

COURTS-MÉTRAGES DE LUC MOULLET - Gite d'étape - 14h

Quatre films courts de Luc Moullet - 1h environ

    5.    Le litre de lait / 13’

    6.    Barres / 14'

    7.    Un steack trop cuit / 19’

    8.    Essai d'ouverture / 15’

LA TERRE DE LA FOLIE - Temple - 16h

Un film de Luc Moullet - Documentaire - 2010 - 1h30
Distribution : Luc Moullet, Antonietta Pizzorno, Jacques Zimmer

"L'arrière-petit-neveu du bisaïeul de ma trisaïeule avait tué un jour à coups de pioche le maire du village, sa femme et le garde-champêtre, coupable d'avoir déplacé sa chèvre de dix mètres. Ça me fournissait un bon point de départ..."

Ainsi commence La terre de la folie...  Luc Moullet a découvert que sa région d'origine concentrait un taux anormalement élevé de crimes sordides. Pour dresser la carte de cette «terre de la folie», il est allé recueillir les témoignages de quelques habitants, tous témoins ou proches de témoins d'au moins une sombre affaire.

Quelle meilleure occasion pour aller se balader du côté d'Eygalayes, La Motte du Caire, Eyguians, Blieux, Lurs, Éourres, Séderon... ?

FIN D'ÉTÉ - Ancienne Marie - 16h

Un film de Arnaud et Jean-Marie Larrieu  - Curiosité post-hippie - 1999 - 1h08
Distribution : Pia Camilla Copper, Marie Henriau, Pierre Maguelon, Philippe Suner

"Tourné dans la Montagne Noire, entre Carcassonne et Mazamet, Fin d’été se présente sous l’apparence d’une production régionaliste, confirmée dès le départ par des images à caractère documentaire, très impressionnantes, dès le pré-générique.

 

Le film régionaliste français nordiste, occitan ou autre se signale généralement par une approche larmoyante, boy-scout (le passé qui disparaît, la terre qui meurt, le chômage qui monte), très conventionnelle et apte à séduire la majorité silencieuse locale et les Conseils Généraux. Heureusement, rien de tout cela ici. Pour notre plus grand plaisir, le film dérive lentement, sournoisement. D’abord parce qu’il s’oriente vers la description de la vie marginale d’une communauté très libre et sans problèmes, qui semble peu réaliste, voire utopique ou fantasmée, et aussi parce qu’il change fréquemment de registre, feignant l’identification au discours sophistiqué de ses personnages (qui se révèlera plus ou moins auto-parodique).

 

La provocation y est fréquente. Les personnages s’y promènent souvent nus. Ce qui est provoquant, ce n’est pas cette nudité en soi, mais le fait qu’elle ne cherche jamais à susciter l’émoi sexuel du public. Un ton de liberté, apte à faire naître des surprises : on ne sait jamais sur quoi on va tomber. L’opposé du film clean et poli coutumier à notre époque."

Luc MOULLET, lacid.org

LES CONTREBANDIÈRES - Gîte d'étape - 17h

Ce film vous intrigue ? Ne ratez pas Peindre ou faire l'amour, samedi 14h à l'Ancienne mairie

 

L'HOMME DES ROUBINES - Gîte d'étape - 16h

Un film de Gérard Courant - Documentaire - 2000 - 55'
Interprétation : Luc Moullet, Jean Abeillé, l’ombre de Gérard Courant.
L'Homme des roubines est un film sur le cinéaste Luc Moullet. Depuis ses débuts cinématographiques, en 1960, Luc Moullet n’a jamais cessé de tourner ses films dans les décors arides, sauvages et splendides de sa région d’origine : les Alpes du Sud.

Le cinéaste nous guide dans les décors de ses films et nous parle de son art, qui est un cinéma du burlesque dont le ferment est l’autobiographie. Des extraits de ses films ponctuent ses propos.

Un film indispensable pour découvrir le cinéaste et la nature qu'il affectionne : les roubines.

De Bertrand Tavernier - Drame historique - 1976 - 1h50
Distribution : Philippe Noiret, Michel Galabru, Isabelle Huppert, Jean-Claude Brialy

"Joseph Bouvier est un illuminé dangereux. Il parcourt la France à pied, alternant les lettres d'amour à une brave fille qui lui a refusé sa main, les crises de dévotion et les meurtres les plus ­atroces. Jusqu'au jour où il ­tombe dans le traquenard cynique tendu par le juge Rousseau.

L'affrontement de deux violences : une violence démente, incontrôlable, et une autre légale, répressive, insidieuse." (N. Miller, Télérama)

Un film intense porté par un duo d'acteurs au sommet de leur art :

Philippe Noiret et Michel Galabru

LA COMÉDIE DU TRAVAIL - Vouste Paul Plat - 17h

Dans une agence ANPE parisienne, Françoise Duru, très efficace placeuse de chômeurs, reçoit Sylvain Berg, dont elle est secrètement amoureuse. Celui-ci est un chômeur professionnel qui passe son temps à marcher et escalader des montagnes.

 

Comédie sur le chômage qui fait dire a Luc Moullet: "J'aimerais tout voir sous l'angle du comique, un comique qui ne soit pas forcement une valeur satirique, mais qui prenne davantage le pouvoir suprême de la désignation, de l'urgence..."

Pour prolonger ce film, ne manquez pas l'excellent documentaire de Didier Cros, La gueule de l'emploi, samedi 18h30 au Gîte d'étape.

Un film de Luc Moullet - Fiction - 1987 - 1h24
Distribution : Sabine Haudepin, Roland Blanche, Henri Deus
 
Un film de Luc Moullet - Fiction - 1967 - 1h21
Interprétation : Françoise Vatel, Johnny Monteilhet, Monique Thiriet
Brigitte, déçue par la ville, gagne la frontière pour se lancer dans la contrebande avec Johnny. Ce dernier a débauché une autre passeuse, Francesca, qu’il a arrachée des griffes du gouvernement fasciste qui sévit de l’autre côté de la frontière. Comme Johnny partage également la couche des deux femmes, lorsque le pot aux roses est découvert, celles-ci se lancent une compétition sans merci qui les mènera dans une courte poursuite mortelle dans le désert, le trio se trouvant pris en chasse et par les douaniers et par le syndicat des contrebandiers dont ils ont transgressé les règles.
"Les Contrebandières prennent pour cadre les roubines des Alpes du Sud que Moullet connaît si bien pour les avoir arpentées de long en large. Les roubines lui offrent un décor nu et sec qui correspond tout à fait à sa quête de simplicité, et la géographie particulière de ces lieux lui permet aussi de brouiller nos repères habituels, grand principe de son cinéma." (Olivier Bitoun, dvdklassik)

LES NAUFRAGÉS DE LA D 17 - Temple - 18h

Un film de Luc Moullet - Fiction - 2002 - 1h25
Interprétation : Sabine Haudepin, Patrick Bouchitey, Mathieu Amalric, Iliana Lolic
Pendant la guerre du Golfe, des personnages se croisent dans la région la plus désertique de France (à Majastres, si si). Il y a l'astrophysicien qui travaille à l'observatoire, au sommet de la montagne, seul avec Géraldine, qu'il voudrait bien séduire mais qui semble préférer le berger. Il y a une équipe de cinéastes qui doit faire face à une grève improvisée, une escouade de militaires paranoïaques qui voient Saddam Hussein partout, un géologue maniaque, des randonneurs pédestres, un maquignon, ou encore un champion de rallyes automobiles qui ne veut pas quitter sa voiture embourbée…
"Dialogues et musiques extra-terrestres, jeu halluciné des comédiens, décors naturels à l'aridité mystérieuse : Les Naufragés de la D17 est un film profondément inclassable, vertu qui, en ces temps de conformisme déprimant, vaut toutes les réussites." (Chronic'art.com)

TERRES NOIRES + TERRE SANS PAIN - Vouste Paul Plat - 18h30

De Luc Moullet et Luis Buñuel - Documentaires - 1961 et 1932 - 19' et 27'

Deux films courts. Les regards croisés de Moullet et Buñuel sur les villages et les vallées déshérités : Mariaud dans les Alpes de Haute-Provence et Las Hurdes en Espagne. Une description des fois rude, des fois comique de la vie en montagne.

 

En complément et sous résèrve, "Orpierre, village à vendre", un reportage de l'Ortf qui témoigne de la désertification d'Orpierre dans les années 60.

UNE OCCASION UNIQUE DE VOIR CES PROGRAMMES RÉUNIS.

SURTOUT NE MANQUEZ PAS CETTE PROJECTION

 

PROJECTION SUIVIE D'UN DÉBAT AVEC LUC MOULLET

 
Un film de Didier Cros - Documentaire insoutenable - 2011 - 1h24
Une session collective de recrutement : jeux de rôles, tests d’aptitude, mise en compétition, provocations, rien n’est épargné à ceux qui cherchent un emploi. La mise en lumière de la fameuse  « souffrance au travail » – divorce croissant entre salariés et dirigeants, entre valeurs humaines et exigences de l’entreprise, entre vie privée et vie professionnelle –
Le réalisateur Didier Cros dit de son film qu'il est une "comédie de la cruauté du travail", un clin d’œil à Luc Moullet ?

LA GUEULE DE L'EMPLOI - Gîte d'étape - 18h30

Ce film vous intéresse ? Voyez aussi La comédie du travail, samedi 17h voute Paul Plat

 

Tableaux chantés

Valérie Pasturel interprète des chansons traditionnelles que lui ont suggéré des tableaux peints par Véronique Soriano.

Courette
de la
Pomponette
(Grand'rue)
19h30
20h
Apéro, repas & concert !
Avec les "70 centimes"
20h
21h30
Place
Font
ronde
 

LA VIEILLE DAME INDIGNE

De René Allio - Comédie libertaire - 1964 - 1h44

Distribution : Sylvie, Malka Robowska, Jean Bouise, Victor Lanoux

 

"A la mort de son mari, madame Bertini, qui a vécu les 70 dernières années dans l'ennui et la sobriété, décide de changer de vie. Hors de question d'aller s'installer chez ses enfants, qui n'en ont qu'après l'héritage. Assoiffée d'aventures, de nouveautés, la vieille dame se lie d'amitié avec une serveuse aux mœurs libres et se met à fréquenter restaurants et cinémas..."

(Télérama)

Très en avance sur son temps, ce film est une une ode douce-amère à la liberté, une balade au parfum de scandale dans le Marseille des années 60 sur une musique de Jean Ferrat. René Allio est un cinéaste populaire et politique, à la fois humaniste et sans concession.

LE FILM SERA PRÉSENTÉ PAR LUC MOULLET

PLACE DE LA CURE - PLEIN AIR - 21h30

“La vie est dure, mais il n'y a qu'une façon de répondre à ses coups, avec plus de vie.”

René Allio

Avec la participation des communes de Étoile Saint-Cyrice, Garde-Colombe, Laborel, Nossage et Bénévent, Orpierre, Sainte-Colombe, Trescléoux et Villebois.
  • Facebook Social Icon