top of page

Soyez sympa, rembobinez
(Be Kind Rewind)

(Michel Gondry – 2008 – FRA/USA – 102' – VOSTFR)

Dimanche 11h, au Temple

PROJECTION
DE CLÔTURE

47a88507ed9bb.jpg

Dans un vidéo-club, toutes les cassettes VHS sont mystérieusement effacées... Pour remédier à la catastrophe, les deux employés décident de réaliser leur propre version des films perdus. Contre toute attente, l’initiative rencontre un tel succès auprès des habitants de la ville qu'ils choisissent de s'investir dans le projet.

Enfant prodige du vidéoclip devenu ces dernières années la nouvelle coqueluche du cinéma indépendant américain, Michel Gondry, donne l’impression de se tenir devant le cinéma comme un enfant devant un immense coffre à jouets. Avec Soyez sympa, rembobinez, comédie complètement déjantée, le cinéaste français bascule de la fantaisie théorique acidulée qui caractérisait Eternal Sunshine of The Spotless Mind, ou La Science des rêves, à un burlesque follement original, alliant outrance et finesse, maîtrise et improvisation.

 

Pétris d’un esprit bon enfant, les gags s’enchaînent dans un tourbillon de cinéphagie potache et d’improvisations débridées. Soyez sympas, rembobinez, dont le titre américain, Be Kind, Rewind, infiniment mieux senti, fait référence à la phrase type inscrite sur les cassettes vidéo de location, prône la bricole contre la standardisation aseptisée, la transmission contre la déculturation mondialisée. Célébration de l’enfance et de ses puissances créatrices, il est, de tous les films de son auteur, celui qui s’abandonne le plus librement à la croyance dans le cinéma.

(Adapté de Isabelle Regnier / Le Monde 4 mars 2008)

 

Le succès public du film donna à son réalisateur l'idée de créer une «usine de films amateurs» sur le modèle de ceux tournés par les personnages de Soyez sympas, rembobinez. On peut visiter l'usine et s'inscrire pour y participer en suivant ce lien : http://www.usinedefilmsamateurs.com/

bottom of page