top of page

Leningrad Cowboys Go America

(Aki Kaurismäki - 1989 – FIN – 78' – VOSTFR)

Samedi 16h30, à la Grotte Chauvet

MV5BOTcwMjVmMzctYmRhMS00MjgyLWI2NjMtNGY1ZTQzNWVkZDhmXkEyXkFqcGdeQXVyMTUzMDUzNTI3._V1_.jpg

Quelque part dans la toundra sibérienne vit le plus mauvais groupe de rock du monde qui, après une audition désastreuse décide de partir chercher fortune aux Etats-Unis. Mais la route qui mène au succès est longue et sinueuse. De la Sibérie à l’Amérique profonde, un road movie musical, loufoque et déjanté. Quand Kaurismäki rencontre Jarmusch..., un monument accompli de l’absurde.


«Chaque film, et par conséquent chacune de leur manière, est représentatif du cinéma de Kaurismaki. Visages impassibles, corps
inertes, ils sont presque muets et seuls comptent les brusques
changements d'état inattendus et les variations légères des mimiques
comiques qui parcourent parfois ces faciès aussi désopilants
qu'informes. Plans longs, souvent fixes qui passent de l'ombre à la
lumière à chaque fois dans un déluge de couleurs très maîtrisé, le style du cinéaste est partout présent et son potentiel comique entièrement développé déjà dans son chef d'œuvre Leningrad cowboys go America (dans lequel Jim Jarmush, à plus d'un titre l'équivalent US de Kaurismaki, apparaît brièvement)...»

Nicolas Thys. écranlarge.

Liens utiles :

 

 

bottom of page